Témoignages

GAEC de la Cour de la Roë (53)

« Nous travaillons avec BOVEC depuis 26 ans, notre collaboration avec notre technicien, Jacques Guillotin, est basée sur une relation de confiance. Nous sommes très satisfaits du travail effectué dans notre élevage durant toutes ces années. Ce que nous apprécions le plus, c’est de travailler avec une équipe de passionnés qui nous apporte un suivi régulier dans notre élevage.

Ce qui nous a motivé à opter pour le programme d’accouplements GMS, c’est d’avoir un plan d’accouplements comprenant moins de taureaux et nous permet un gain de temps considérable comparé à un accouplement à la vache. Le résultat premier d’une telle stratégie est d’obtenir un troupeau très homogène. Nous avons également pour objectif de travailler sur la longévité de nos animaux, nous voulions des vaches plus durables sans pour autant faire le compromis du Type. Nous aimons les belles vaches et voulons les voir vieillir. Aujourd’hui, avec 8 années de GMS derrière nous, nous avons atteint notre but et nous sommes très satisfaits des résultats obtenus puisque nos animaux sont dans le moule que nous nous étions fixés et maintenons un très bon niveau de production. Nous réformons moins, ce qui prouve que les vaches vieillissent mieux et subissent moins leur haut niveau de production tout en conservant une très bonne morphologie.

Nous sommes également utilisateurs du produit d’hygiène de traite Valiant depuis près de 10 ans. Nous en sommes très satisfaits, c’est un produit qui est adapté à notre système et qui a fait ses preuve dans notre élevage.

Très récemment, nous avons commencé à génotyper certaines de nos femelles avec BOVEC. Grâce à ces tests génomiques, nous pouvons d’une part sélectionner les femelles sur lesquelles il est plus intéressant de travailler et d’autre part cela nous permet d’affiner les accouplements car les résultats des génotypages sont utilisés dans le GMS. La fiabilité des accouplements fait alors un bond comparé aux seules données du pédigrée. Nous sommes très satisfaits des premiers résultats de génotypage jusqu’ici et avons d’ailleurs obtenu de très bonnes évaluations sur certaines de nos génisses. Certaines femelles sortent du lot et l’une d’entre elles, une fille de TROPIC sort à 2800 de gTPI ! Il s’agit à l’heure actuelle de la femelle la plus élevée en TPI génotypée par BOVEC depuis le début du GMS+ ! Deux sœurs de cette génisse s’en sortent également très bien puisqu’elles la suivent avec 2744 gTPI et 2653 gTPI.»

Stratégie Génétique :

Objectifs de sélection :

  • Des vaches sans problème

  • Améliorer la conformation des animaux : mamelle, membres et capacité corporelle (largeur)

    Les taureaux qui ont eu un fort impact sur notre troupeau sont SHOTTLE, MC CUTCHEN ou encore AVALON.

Stratégie d’accouplement :

  • Semence Sexée sur nos meilleures vaches selon leur VGA (Classement du GMS de nos meilleurs animaux par rapport à notre orientation et objectifs d’accouplement)

  • Semence conventionnelle sur le reste du troupeau

  • Blanc Bleu Belge sur les moins bonnes vaches et sur celles ayant des problèmes pour retenir

Carte de visite

  • GAEC de la Cour de la Roë (53)
  • Exploitation familiale Père & fils : Daniel et Fabien Gendry
  • 90 vaches laitières Holstein
  • Référence laitière : 787 000 L
  • Production : 9300 L
  • TB : 43
  • TP : 33
  • Client BOVEC depuis 26 ans
  • Intervalle vêlage/vêlage : 385 jours
  • IPE depuis 9 ans (seulement Fabien)
  • GMS depuis 8 ans
  • Valiant depuis 10 ans

SCEA Ferme du Coudroy (76)

« J’ai découvert le programme d’accouplements de BOVEC grâce à un GMS tour en Italie. Ce voyage nous a permis d’échanger avec de nombreux éleveurs et de constater que le GMS peut créer la vache adaptée à notre système. Je dois garder un axe centrale c’est-à-dire que mes objectifs de sélection génétique ne doivent pas se perdre année après année et le GMS me permet d’avoir une visibilité sur le long terme de mon troupeau ! Nous sommes devenus éleveur Inséminateur (IPE) grâce à Bovec depuis 2 ans. Quasiment l’intégralité de l’équipe a été formé par notre technicien, Stéphane Magnier, et cela directement en ferme. C’est un atout car chacun a pu se former à son rythme ! Désormais, l’IPE nous apporte une grande autonomie ainsi qu’une implication plus importante de l’équipe au quotidien du troupeau.

Nous sommes équipés du Breeder Tag depuis 2 ans. Il n’est pas évident de détecter les chaleurs sur les vaches dans la stabulation car celles-ci se trouvent à une extrémité du corps de ferme. De plus, nous avons beaucoup de chaleurs silencieuses, à chaque échographie c’est la grande surprise sur le nombre de gestations positives. Pour cela, nous avons besoin d’un détecteur de chaleur qui soit fiable et sur lequel nous pouvons nous appuyer à 100%. La détection par les podomètres nous apporte satisfaction, désormais, les échographies nous servent à confirmer nos gestations ! La facilité d’utilisation, le côté intuitif de l’outil et la passerelle de partage des données ont fait du Breeder Tag un outil indispensable pour notre troupeau.

Concernant nos projets à venir, nous agrandissons notre stabulation des vaches laitières, afin de créer des places de couchage supplémentaire. Par la même occasion nous allons améliorer la circulation des vaches dans le bâtiment en agrandissant les couloirs et les aires d’exercices qui aujourd’hui sont trop restreints.

BOVEC est une société sérieuse, qui sait entendre et répondre à nos attentes pour s’adapter à nos choix d’éleveurs ! Les techniciens qui nous suivent nous apporte un suivi régulier avec beaucoup de réactivité !»

Stratégie Génétique :

Orientation d’accouplement : Système Intensif Management

Objectifs d’accouplement :

  • Améliorer la conformation des animaux : Membres, Mamelle, et capacité corporelle

  • Les critères de santé

  • La production

Stratégie d’accouplement :

  • Semence Sexée sur les génisses (première et deuxième insémination) + 15% de nos meilleures vaches selon leur VGA (Classement du GMS de nos meilleurs animaux par rapport à notre orientation et objectifs d’accouplement)

  • Semence conventionnelle sur le reste du troupeau

  • British Blue à compter de la quatrième IA. Nous souhaitons également faire une pression sur la fertilité de nos animaux. Il est important que nos animaux soit capable de produire mais aussi de se reproduire !

Taureaux utilisés dans le GMS 2021 : Ronald*RC, Honda, Capital, Mojo, Orthild.

Carte de visite

  • SCEA Ferme du Coudroy (76)
  • Dimitri Jonquet et son équipe : Geoffrey, Jeremy, Virginie, Laetitia et Thomas
  • 170 vaches Holstein à la traite
  • Production : 30 kg/vache
  • TB : 46
  • TP : 36
  • Système logettes / Traite roto
  • Réussite première IA : 50%
  • Intervalle vêlage/vêlage : 385 jours
  • Transformation du lait : yaourt, beurre, crème, etc.
  • Breeder Tag depuis 2 ans
  • IPE depuis 2 ans

GAEC Diner (29)

« Nous avons choisi le programme GMS pour optimiser notre travail au niveau des accouplements et de la reproduction. Le fonctionnement du GMS nous plait car la sélection des taureaux utilisés dans l’accouplement annuel nous permet d’obtenir un troupeau homogène qui correspond à nos attentes. Après 8 ans d’utilisation, le GMS nous a prouvé que le raisonnement à l’échelle du troupeau nous permet de répondre plus rapidement à nos objectifs de sélection. Au départ, nous avions mis l’accent sur la morphologie et les taux. Avec l’évolution de notre réflexion sur l’avenir de notre système de production, nous avons revu nos objectifs de sélection. Le GMS était l’outil adéquat pour préparer au mieux la transition de nos animaux à la traite robotisée. Nous sommes très satisfaits du travail effectué avec le GMS, et notamment sa capacité à produire rapidement des vaches qui correspondent à nos objectifs de sélections.

Les taureaux marquants dans notre élevage ont été EPIC, DEMPSEY, CALIBER, MAIN EVENT, ce sont des taureaux qui ont été très améliorateurs pour les mamelles et aplombs du troupeau. Pour cette année nous utilisons les taureaux HEART, RONALD, MICK, BELDING.

Pour maximiser le progrès génétique du troupeau, nous avons fait le choix d’utiliser de la semence sexée sur nos génisses pour assurer le renouvellement de notre troupeau et de la semence conventionnelle sur nos meilleures jeunes vaches. Nous avons également intégré le croisement Viande à notre stratégie, nous utilisons des taureaux Blue British sur nos multipares et primipares à moindre valeur génétique. »

Objectifs de sélection :

  • Production

  • Longévité (membres, mamelle, fonctionnels)

  • Rentabilité

Carte de visite

  • GAEC Diner (29)
  • Thomas et Arnaud Diner + 1 salarié
  • 145 vaches Holstein
  • Référence laitière : 1 550 000 L
  • Production : 10 250 L/vache/an
  • TB : 41.5
  • TP : 32
  • Surface : 135 hectares (20 ha d’orge, 70 ha de maïs, 25 ha de fauche en herbe RGI + des prairies naturelles, 3 ha de betterave)
  • GMS depuis 8 ans
  • IPE depuis 7 ans

SCEA Vandoorslaer-Jourdan (27)

« Le relationnel et la convivialité sont deux choses très importantes que nous retrouvons dans notre partenariat avec BOVEC ! Nous travaillons avec une équipe passionnée, à l’écoute de nos besoins et qui nous apporte un suivi régulier sur notre troupeau !

Le GMS nous a permis d’obtenir la troupeau que nous souhaitions. Nous voulons des animaux avec une bonne conformation, des pis fonctionnels et très bien accrochés, adaptés à la traite robotisée, et des membres solides car nous sommes en logette. Nous sommes satisfaits des résultats obtenus avec le GMS car notre troupeau est devenu beaucoup plus homogène, et s’est amélioré sur de nombreux postes : la conformation, la santé et également la production. Nous avons fait avancer notre troupeau !

Concernant nos projets à venir, nous échangeons avec notre technicien sur le management de notre troupeau afin d’exprimer le plus pleinement possible notre génétique. Les génisses sont actuellement élevées sur litière accumulée, nous allons aménager une aire d’exercice à l’extérieur de notre bâtiment afin que les membres soient plus sollicités sur un sol ferme et que la corne soit moins tendre. Notre fille ainée Adèle, qui est actuellement en étude en BTSA PA, est depuis son enfance une grande passionnée d’élevage, chaque animal est reconnu ! Adèle aurait à cœur de reprendre le troupeau familiale et valoriser la production par de la transformation de produits laitier. C’est un bon projet car nous sommes situés dans une zone où l’élevage laitier a été délaissé au profit des grandes cultures.

Stratégie Génétique :

Orientation d’accouplement : Système SHOW TYPE

Objectifs d’accouplement :

  • Les critères de santé

  • Améliorer la production (lait + taux)

  • Maintenir un Type élevé

Stratégie d’accouplement :

  • Semence Sexée sur les génisses

  • Semence Conventionnelle : 30% des meilleurs vaches selon leur VGA (Classement du GMS de nos meilleurs animaux par rapport a notre orientation et objectifs d’accouplement) - démarrage en début de lactation

  • British Blue : 70% des vaches - à partir de la troisième IA

Taureaux ayant été les plus influents sur le troupeau : Shottle, Atwood, Kingpin.

Carte de visite

  • SCEA Vandoorslaer-Jourdan (27)
  • Vincent et Marie-Claude Vandoorslaer et leur fille Adèle
  • 65 vaches Holstein en traite robotisé
  • Production : 35 kg/vache
  • TB : 42
  • TP : 33
  • Client Bovec depuis plus de 15 ans
  • GMS depuis 6 ans

GAEC Spillebeen (03)

« Avant de travailler avec BOVEC nous étions en agrandissement de troupeau permanent. Nous avions besoin d’être conseillé sur une méthode simple et efficace pour augmenter notre potentiel laitier, les membres, la qualité de mamelle, la puissance et les fonctionnels.

Afin de mettre toutes les chances de notre côté, nous avons fait le choix de travailler avec BOVEC. Notre technicien Bovec nous a conseillé d’utiliser le programme d’accouplement GMS pour pouvoir atteindre nos objectifs, et il nous a convaincu. Le fait de déléguer la partie génétique m’a permis de me consacrer activement au management de mon troupeau, géré en deux lots : un lot de primipares et un lot de multipares avec une production par vache de 36 kg à 42,47 de TB et 32,7 de TP, 131 000 cellules et 1,7 millions de litres de lait en référence.

Aujourd’hui, nous constatons que la qualité dans les mamelles et dans les membres est vraiment en train de se fixer. Le GMS nous a apporté de l’homogénéité grâce à des objectifs précis établis pour notre troupeau. Le planning d’accouplement nous est rendu imprimé et plastifié pour une meilleure utilisation au quotidien. C’est un travail de fond et nous travaillons en étroite collaboration et en partenariat avec notre technicien BOVEC, à qui nous faisons totalement confiance.

En ce qui concerne l’hygiène de traite, nous utilisons le Valiant Barrier depuis 6 ans. C’est un produit désinfectant avec un effet barrière que nous utilisons après la traite et qui est très efficace pour limiter les mammites et le comptage cellulaire.

Nous poursuivons le travail commencé et cela est renforcé par l’installation de nos deux enfants sur l’exploitation, Mathieu et Pierre.»

Carte de visite

  • GAEC Spillebeen - Geert Spillebeen (03)
  • 4 associés (Geert, Belinda, Pierre & Mathieu)
  • 170 vaches laitières
  • Référence laitière : 1 700 000 L
  • Production : 36 kg
  • TB : 42.47
  • TP : 32.7
  • Surface : 160 hectares
  • GMS
  • Valiant depuis 2015

EARL Verbeke (59)

« J’ai toujours été intéressé par la génétique, j’ai acheté mes premières doses WWS il y a une vingtaine d’années avant même d’être installé !

Je me suis rapidement formé à l’insémination, que je ne pratique que depuis quelques années, après avoir été encouragé par mon technicien BOVEC.

Je définirais la société BOVEC par 2 mots : Fiabilité et Confiance. Ce sont les raisons pour lesquelles je travaille avec BOVEC et que je suis en GMS depuis maintenant 7 ans. J’ai utilisé des taureaux marquants tels que Shottle, McCutchen ou Mogul qui ont largement confirmé leurs qualités dans notre troupeau.

Afin d’atteindre notre objectif qui est d'avoir des vaches équilibrées, nous choisissons des taureaux complets avec des membres solides et un niveau de protéine élevé qui permet une production laitière efficace.

Nous avons foulé le sol de quelques rings de concours de la région car j’apprécie les vaches avec une bonne morphologie avec de la puissance et des bons pis. Cependant, notre stratégie actuelle est d’augmenter la valorisation des veaux par l’utilisation de taureaux British Blue en croisement viande sur les vaches et de la semence sexée Holstein sur nos génisses. Nous évitons ainsi le surnombre de génisses qui peut coûter cher et nous favorisons la longévité de nos vaches. Les taureaux British Blue, testés sur vaches laitières, permettent d’assurer un vêlage très facile essentiel à la reprise des vaches en postpartum.

Nous avons simplifié notre sélection et utilisons un nombre limité de taureaux 100% en adéquation avec nos objectifs de sélection et dans lesquels nous avons entièrement confiance et pour ça, il n’y a qu’une solution : Aller à la source !»

Carte de visite

  • EARL Verbeke - Thierry Verbeke (59)
  • 70 vaches laitières
  • Référence laitière : 680 000 L
  • Production : 9 500 kg
  • TB : 43
  • TP : 34
  • Surface : 40 hectares (17 maïs, 10 blé, 3,5 betteraves et pâturage)
  • IPE depuis 2011
  • GMS depuis 2014

GAEC du Clos Fleuri (62)

« Je suis François Legay, producteur de lait dans l’Artois (Pas-de-Calais). Mon exploitation est de type polycultures-élevage. Mon troupeau est composé de 75 vaches laitières à dominante Holstein. Cela fait maintenant 15 ans que je travaille avec BOVEC.

Avec la mise aux normes, je suis passé d’un système semi paillé à un système logettes et cela fait 10 ans que mon schéma de sélection reste inchangé : des Membres et des Fonctionnels !

Je veux travailler avec des animaux efficients dans mon système d’exploitation et en adéquation avec mes objectifs personnels. Je ne cherche pas à produire les derniers kilos de lait mais à piloter un troupeau laitier « sans problèmes ». Grâce à la génétique BOVEC, j’atteins cet objectif. Aujourd’hui, j’ai un troupeau homogène, solide en Membres avec des animaux qui vieillissent. Mon taux de renouvellement est maîtrisé ; 15 à 20 génisses me suffisent chaque année. Depuis quelques temps, je n’utilise quasiment que des doses sexées et croise les animaux les moins intéressants avec du British Blue. J’utilise exclusivement des taureaux avec des filles en production pour me garantir une meilleure fiabilité.

Les taureaux marquants dans mon élevage ont été et sont SHOTTLE, TRIGGER, GARRETT, MOGUL, EPIC, JACKMAN…Et dernièrement j’ai utilisé ABS ALLSTAR, HODEDOE, ALL STAR SSI et COPYCAT…

SIMPLICITE et EFFICACITE sont 2 mots importants dans ma façon de raisonner.»

Carte de visite

  • GAEC du Clos Fleuri - François Legay (62)
  • 75 vaches laitières (80% Holstein et 20% Brune)
  • Référence laitière : 670 000 L
  • Production : 9 100 kg
  • TB : 43
  • TP : 34
  • Surface : 82 hectares (maïs, blé et pâtures)

GAEC du Grand Verger (88)

« Les premières doses BOVEC que j'ai utilisé, des doses de DRAKE, je les ai gagnés en revenant d'un concours. Aujourd'hui, je suis client chez BOVEC depuis une quinzaine d'année. C'est une société sérieuse et l'équipe est très réactive, que ce soit mon commercial Marc Humbert, mon livreur ou encore le service administratif.

BOVEC offre une belle gamme de taureaux confirmés. Les taureaux qui ont marqué notre troupeau et qui sont à la base de sa construction sont ATWOOD et BRADNICK.

L'objectif de la ferme c'est du type, du type, du type ! Mes objectifs sont de faire du lait avec de la morphologie. Je n'ai jamais regardé les index "lait" des taureaux. Je pars du principe que s'il y a de l'angularité, de la force laitière et de la puissance, la vache doit être capable d'ingérer un maximum de fourrage, le lait suit automatiquement. Nous en avons la preuve aujourd'hui puisque l'on produit 38 kg de moyenne avec principalement des taureaux de la gamme SHOW TYPE (ARMANI, BRADNICK, ATWOOD, KENOSHA, DEFIANT...).

Depuis le mois de septembre, j'utilise le produit d'hygiène de la mamelle VALIANT EVERYDAY. Avant j'avais une mammite colibacillaire tous les mois. Depuis septembre, je n'ai eu qu'une seule mammite colibacillaire et en plus de ça, je suis passé de 180 000 à 140 000 cellules. Je ne reviendrai pas en arrière ! »

Les photos : La vache au cornadis : ATWOOD / DAMION en 3ème lactation et la vache en logette : MAMMOTH / GOLD ROY en 3ème lactation.

Carte de visite

  • GAEC du Grand Verger - Xavier et David Simonin (88)
  • 85 vaches laitières Holstein
  • Référence laitière : 930 000 L
  • Production : 11 500 kg
  • Lait : 38,1
  • TB : 37
  • TP : 31
  • Surface : 147 hectares
  • Autre production : engraissement
  • Xavier est juge agréé depuis 15 ans

EARL des Quatre Vents (77)

« Pour moi, BOVEC c'est avant tout des gens efficaces, qui vendent des taureaux efficaces pour faire des vaches efficaces.

Dans mon système, intensif et sans pâturage, je recherche des vaches fonctionnelles avec une grande capacité d'ingestion et de transformation pour valoriser au mieux les fourrages et céréales produits sur l'exploitation. Les taureaux BOVEC, notamment ceux de la gamme MANAGEMENT INTENSIF, optimisés par le GMS me permettent d'atteindre ces objectifs depuis des années.

Je remercie Patrick DURIEUX pour ses 25 ans de bons conseils, ainsi que Nicolas DEPEIGE et Adrien DAILLY qui ont repris le flambeau avec succès. »

Résultats 2020 : 44 VT à 35.9 kg - 43.1 TB - 32.7 TP - 188 000 cellules / Contrôle de février 2021 : 36 VT à 156 jours de lactation - 44.3 kg à 41.4 TB et 33 TP - 28 kg MS ingérés et 1.59 d'efficacité alimentaire.

Détail de la ration : ensilage maïs, ensilage blé, pulpe surpressée, foin de luzerne, mélasse de betterave, maïs et orge aplatis, soja, correcteur SANDI FREE AOP 37% de MAT, minéral, bicarbonate de soude, sel. Pour rappel, l'urée et la méthionine sont interdites en AOP Brie.

Carte de visite

  • EARL des Quatre Vents - Joël Garnier (77)
  • 44 vaches laitières Holstein
  • Référence laitière : 530 000 L (en AOP Brie)
  • TB : 41.4
  • TP : 33
  • SAU : 90 ha en blé, maïs, orge, prairies temporaires et luzerne
  • GMS 2.0 depuis 8 ans

GAEC les Nielles (59)

« Nous travaillons avec BOVEC depuis plus de 20 ans, nous avons été formés à l'insémination en 2005 par Jean Rambaud et sommes aujourd'hui accompagnés par Lisa Bernard. Grâce à BOVEC, nous accédons au meilleur de la génétique mondiale dans le but d'obtenir un troupeau solide et performant. Je pense notamment aux taureaux Mascot et Meadowlord (pour les anciens) mais aussi à Mogul et Kingboy (pour les plus récents). Nous sommes en système logettes-caillebotis, la sélection sur les membres est donc primordiale pour nous.

Depuis quelques années, nous utilisons les produits d'hygiène de la mamelle VALIANT Foam et VALIANT Barrier. Ces produits nous permettent de garantir un lait de qualité, de préserver les trayons de nos vaches et de maîtriser nos coûts. 

D'année en année, l'effectif du troupeau granditet notre objectif reste le même : accentuer la sélection sur les membres tout en conservant du style et en améliorant les attaches arrière de mamelle. Bien-entendu, l'aspect fonctionnel est non négligeable ; l'objectif final restant d'avoir un troupeau avec des vaches productives, rentables et plaisantes. Nous travaillons tous les jours avec elles, autant que ce soit agréable pour elles comme pour nous ! »

Carte de visite

  • Pierre et Bruno Deltour
  • 165 vaches laitières Holstein
  • Référence laitière : 1 500 000 L
  • Production : 10 000 L
  • TB : 43
  • TP : 33
  • SAU : 185 ha dont 145 ha de SFP, le reste en blé
  • IPE depuis 16 ans
  • GMS 2.0 depuis 3 ans
  • Valiant depuis 6 ans

GAEC Ottevaere (59)

« Lors du GMS Tour en Italie en 2014, j'ai visité des élevages qui m'ont ouvert les yeux quant à la possibilité d'utiliser un programme d'accouplement permettant d'atteindre très vite de bons résultats. Ce fût un voyage très intéressant, très bien organisé. Nous avons vu de très belles choses et j'ai ainsi pu mesurer les marges de progrès que j'avais à atteindre dans mon élevage. Ces visites de ferme ont confirmé mon choix de travailler avec BOVEC et j'en suis revenu avec des objectifs clairs et précis pour mon troupeau.

Dans notre élevage, le troupeau est conduit en 2 lots : primipares et multipares. Cela permet d'éviter la concurrence à l'auge et au niveau du couchage. Les génisses sont ainsi plus à l'aise et expriment mieux leur potentiel laitier.

Malgré tout, il nous faut élever des vaches performantes et durables. Nos animaux doivent être robustes pour s'adapter à un système très pâturant durant plus de 6 mois de l'année, ainsi qu'à notre bâtiment logettes (équipé de tapis sur les caillebotis) en période d'hiver.

Depuis que nous sommes en GMS, nous remarquons une évolution au niveau de la précocité des génisses. Un protocole strict est mis en place dès la naissance des veaux et durant toute la phase lactée couplé à un choix de taureaux avec un profil DURABILITE qui nous permettent d'obtenir des gains de croissance. 

Avec Morgane, notre conseillère BOVEC, nous avons réfléchi à la stratégie de reproduction dans notre élevage et l'intérêt de continuer à utiliser la semence conventionnelle. Nous avons finalement fait le choix de mettre en place une stratégie Sexée/Viande avec l'insémination des génisses en semence sexée et des plus vieilles vaches en croisement Viande "British Blue". L'objectif est d'augmenter notre niveau génétique encore plus rapidement et d'améliorer la rentabilité grâce à la vente des veaux croisés.

Nous sommes aussi utilisateurs de la gamme d'hygiène de la mamelle "Valiant". Le Valiant nous a permis d'agir de façon très efficace sur le nombre de mammites et d'améliorer significativement la qualité du lait.

Nous travaillons efficacement avec un troupeau qui répond à nos critères et sommes engagés dans une démarche de qualité pour valoriser notre travail. Nous sommes heureux de collaborer avec l'équipe BOVEC pour poursuivre l'amélioration génétique de notre troupeau. »

Carte de visite

  • Thierry et Nathalie Ottevaere
  • Activité laitière à 100% (arrêt du troupeau Charolais allaitant en 2020)
  • 100 vaches laitières
  • Référence laitière : 800 000 L
  • Production : 8 000 L
  • TB : 42
  • TP : 32
  • SAU : 100 ha dont 75 d'herbe et 25 de maïs
  • IPE depuis 11 ans
  • GMS 2.0 depuis 8 ans
  • Valiant depuis 3 ans

EARL du Rouge Pignon (59)

« Lors d'une journée professionnelle organisée par l'équipe BOVEC, j'ai eu l'occasion de rencontrer des personnes passionnées : d'autres éleveurs et l'équipe BOVEC. J'ai surtout visité 2 fermes Partenaires BOVEC depuis plus de 15 ans. Les troupeaux que j'ai vu étaient composés de vaches solides, équilibrées et homogènes avec de très bons pis et d'excellents membres associés à de très bons niveaux de production. J'ai apprécié les échanges avec les responsables de ces troupeaux qui se sont montrés disponibles et transparents à partager sur la conduite de leur troupeau. Les 2 élevages étaient tous deux clairs dans leur philosophie de sélection avec un but bien précis à atteindre. Cette journée a confirmé mon choix de travailler avec BOVEC.

Je suis motivé par le métier d'éleveur et j'apprécie de travailler avec BOVEC pour construire le troupeau de demain dont j'ai besoin pour mon exploitation. Mon garçon est passionné par les vaches et c'est donc naturellement que je souhaite construire un troupeau de qualité afin de lui transmettre dans le futur un outil de travail performant.

Depuis 1 an, nous inséminons nous-mêmes et nous sommes équipés du détecteur de chaleurs BOVEC "Breeder Tag".

Grâce au programme d'accouplement proposé par BOVEC, le GMS 2.0, nous identifions les taureaux à sélectionner afin d'optimiser les accouplements. Nous avons fait le choix d'intensifier la sélection sur les plus jeunes animaux en utilisant uniquement de la semence sexée Holstein et en croisant le reste du troupeau avec du British Blue afin de sécuriser les difficultés liées au vêlage. Les visites du Technicien GMS m'aident à cadrer les choses en mettant en place des protocoles de suivi afin d'atteindre mon but. Aujourd'hui, je connais mes objectifs : je sais ce que je veux et je sais ce que je veux transmettre. 

J'observe que les choses avancent dans le bon sens, les 1ers résultats sont encourageants ; ça me motive encore plus ! »

Carte de visite

  • François et Isabelle Merlant
  • 120 laitières Holstein (110 à la traite)
  • Référence laitière : 1 100 000 L
  • Production : 9 500 L
  • TB : 43
  • TP : 33,5
  • SAU : 107 ha dont 65 ha de SFP - le reste en céréales (escourgeon & blé)
  • IPE depuis 1 an
  • Breeder Tag depuis 1 an
  • GMS 2.0 depuis 2 ans

EARL de la Meillais (35)

Nous sommes allés à l’EARL de la Meillais à la rencontre de Denis Buan, éleveur laitier à Combourg (35) depuis 1997. Denis a fait le choix de se spécialiser sur le lait et les céréales. Il partage le travail sur son exploitation avec son salarié, Mathieu, qui est responsable de la traite, la nurserie, la gestion du sevrage et des tarissements. Denis, quant à lui, se charge de l’alimentation, toute la partie culture et les travaux restants sur la ferme. Les inséminations du troupeau sont réparties entre Denis et son salarié.

L'expérience BOVEC

« BOVEC est la seule entreprise avec laquelle la vente et le conseil sont associés. J’ai une relation de confiance avec le technicien qui dure maintenant depuis 2007. J’ai eu l’occasion de travailler avec plusieurs intervenants chez BOVEC : le technicien, l’évaluateur GMS, le responsable Breeder Tag. Tous m’apportent de bons conseils et ont la même ligne de conduite. »

La simplicité du GMS

« En faisant la démarche d’inséminer soi-même, il devenait évident de travailler avec le GMS en adoptant une démarche globale pour le troupeau. Le GMS offre un service complet, qui comprends le codage et le plan d’accouplement avec la recherche des taureaux adaptés à mes objectifs d’élevage.

Avant le GMS, il y avait des petites et des grandes vaches dans le troupeau. Aujourd’hui, le troupeau est très homogène. La confiance fait que je suis parti sur le GMS et que ça fonctionne bien. »

Le Breeder Tag System, l’outil devenu indispensable dans mon élevage

« Pourquoi le Breeder Tag System ? J’ai peu de temps à consacrer à l’observation des vaches pour savoir laquelle est en chaleur. Avec le Breeder Tag, je consulte mon ordinateur le matin et le logiciel me dit quelle vache est à inséminer et à quelle heure.
Avant le Breeder Tag, mes résultats de repro n’étaient pas bons. J’étais à 36% de chaleurs détectées, il y avait donc énormément de vaches que je n’inséminais pas avec un IVV de 435 jours. Je suis plus que satisfait du Breeder Tag car notre IVV est maintenant de 377 jours grâce à une meilleure détection des chaleurs. Nous avons énormément progressé au niveau de l’intervalle vêlage/1ère IA, il est passé de 111 jours à 62 jours.
Tous mes animaux, dès lors qu’ils atteignent 13 mois d’âge, sont équipés d’un podomètre jusqu’à la réforme. C’est pour moi indispensable car le podomètre permet de détecter, en plus des chaleurs, tout autre problème de santé. Je constate aussi que j’anticipe quelques cas de boiteries liés à la dermatite. Sans aucun doute, il faut que chaque vache ait son podomètre.
L’équipe Breeder Tag est très performante. Le service après-vente est très réactif. Le Breeder Tag génère un très bon retour sur investissement. J’estime que pour mon exploitation, le système s’est rentabilisé en moins d’une année. »

 

L’avantage d’inséminer soi-même

« Depuis 2007 que nous inséminons nous-même, nous ne ferions pas machine arrière. Ce fut un changement important pour nous, avec un certain degré d’appréhension. Nous pensons que l’insémination fait partie intégrante du métier d’éleveur, il n’y a qu’à regarder ce qui se pratique chez nos collègues éleveurs de porcs. Ils sont considérés comme les plus performants en termes de rationalisation des tâches et d’efficacité au travail. Le fait d’intégrer l’insémination engendre de meilleurs résultats de fertilité et aussi un gain de temps. Une chose est sûre, on insémine nos vaches au bon moment par rapport à leur chaleur.
Je suis aussi convaincu de l’association détecteur de chaleur/insémination par l’éleveur. »

 

L’efficacité du Valiant

« J’utilise le Valiant Foam depuis près de 10 ans et c’est un produit qui a grandement fait ses preuves dans mon élevage. Je trouve que le produit permet un bon lavage et une bonne stimulation des trayons avec une bonne désinfection. »

Stratégie génétique claire et constante (sexé et beef)

« Pour progresser en génétique, il faut obtenir les femelles de renouvellement issues de nos meilleures vaches et génisses. Fort de ce constat, la semence sexée s’impose naturellement dans notre stratégie génétique. Parce que le renouvellement coûte cher, il est essentiel de connaitre le nombre de génisses à élever. Sur notre élevage, nous avons rapidement compris que la stratégie gagnante est d’utiliser la semence sexée pour tous les accouplements prévus avec des taureaux Holstein et le reste du troupeau est croisé avec de la semence de taureau British Blue.
Avec cette stratégie, on fait le choix de taureaux haut de gamme qu’on utilise sur les animaux les plus intéressants génétiquement dans notre troupeau et cela s’inscrit dans la durée. »

Carte de visite

  • Denis Buan + 1 salarié
  • 90 vaches Holstein
  • 150 hectares de surface agricole
  • Autres productions : céréales
  • Client BOVEC depuis plus de 10 ans
  • IPE depuis 2007
  • GMS depuis 2007

Chiffres

  • 850 000 L de référence laitière
  • 9400 L/vache/an
  • 42 de TB
  • 33 de TP
  • 377 jours d'IVV
  • Intervalle vêlage/1ère IA : 62 jours

Objectifs de sélection

  • De très bonnes mamelles
  • Pas de mammites
  • Des vaches qui retiennent bien
  • Du lait

EARL Py-Cohou (64)

La fiabilité du GMS

« Les conditions de logement des vaches laitières sont plutôt rudes. Il est donc important de sélectionner en faveur d’animaux robustes et capables de durer dans notre système avec un management intensif.

Le GMS offre un accouplement plus juste que l’accouplement à la vache. Il prend davantage en compte mes objectifs, la consanguinité et les haplotypes.

Le GMS apporte un troupeau très homogène. Année après année, l’ensemble du lot de primipares correspond à mes attentes et aux objectifs de sélection que l’on s’était fixé.»

Carte de visite

  • 2 associés (Denis & Thierry Cohou) + 2 UTH
  • 65 vaches Holstein
  • 54 hectares SAU
  • Autres productions : Poulet label traditionnel – 25 000 poulets par an, en trois bandes sur 8 cabanes
  • GMS depuis 2011
  • Breeder Tag System depuis 2019
  • Valiant Everyday depuis 2016

Chiffres

  • 622 000 L de référence laitière
  • 10 660 L/vache/an
  • 34,7 kg de lait/vache
  • 40 de TB
  • 33 de TP

Objectifs de sélection

  • Mamelle et membres
  • Production (lait, taux positifs)
  • Gabarit (taille modérée avec de la puissance)

SCEA Dupré Ferme de Viltain (78)

Nous avons rencontré Jean-Michel Hennequin, responsable de l’atelier Lait à la Ferme de Viltain.

Pourquoi ces éleveurs ont fait le choix du GMS.

« Nous sommes en réflexion sur le pôle élevage des veaux 0-6 mois, il faut maximiser la croissance des veaux sur les 2 premiers mois de naissance, il y a gros à jouer !

Tout ce que nous mettons en place sur la ferme de Viltain se veut être simple, efficace et rentable. Le GMS n'échappe pas à cette règle ! Le GMS est réalisé une fois par an avec notre conseiller BOVEC, les choix génétiques sont donc décidés pour l'année entière. Ainsi, toute l'équipe n'a plus qu'à suivre le plan d'accouplement. Tous ont bien compris son fonctionnement et s'y tiennent parfaitement.

En tant que Responsable d'élevage, j'apprécie d'avoir une stratégie claire sur le long terme au niveau de la génétique de notre troupeau. Après 10 années d'utilisation du GMS, c'est avec un grand plaisir que nous travaillons au quotidien avec un troupeau très productif, efficace et d'une très grande régularité. »

 

Carte de visite

  • 3 associés : Benoit Dupré, Guillemette & Olivier Des Courtils + 7 UTH sur l’atelier Lait
  • 450 vaches Holstein
  • 500 hectares SAU dont 60 ha de cueillette
  • Autres productions : transformation, cueillette
  • GMS depuis 2009
  • Breeder Tag System depuis 2019
  • Valiant Foam depuis 2017

Chiffres

  • 4 700 000 L de référence laitière
  • 11 000 L/vache/an (lait vendu)
  • 38 de TB
  • 31 de TP

Objectifs de sélection

  • Fonctionnels (cellules & mammites)
  • Rentabilité (Net Merit $)
  • Lait

GAEC Lorin Barbot (50)

Nous sommes allés à la rencontre de Jérôme Lorin, éleveur laitier à Les Cresnays (50) depuis 1971. L’exploitation est une affaire familiale que Jérôme et Fabien ont repris à la suite de leur parents. En 1996, Fabien s’installe avec un premier poulailler. En 1997, Jérôme s’installe avec son frère et ils prennent un deuxième poulailler. Ils se sont ensuite associés avec Frédéric, leur beau-frère, en 2004. Ils ont par la suite repris des exploitations autour de leur ferme initiale et l’ont agrandit.
Au niveau de l’organisation sur l’exploitation, Jérôme et son beau-frère s’occupent des vaches : ils tournent 1 semaine sur 3. Fabien, quand à lui, s’occupe des poulets. En ce qui concerne les cultures, ils ont également mis en place un système de rotation : ils sont tous les trois assez polyvalents, le salarié également.
Ils ont tous les trois fait une formation à l’insémination pour passer éleveurs inséminateurs.

La précision du GMS

« Nous avons établit une relation de confiance avec notre technicien BOVEC, c’est lui qui nous a conseillé le GMS. Nous utilisons le GMS depuis 2013 et nous en sommes satisfaits.
Nous avons opté pour ce programme parce que nous souhaitons accoupler les vaches par rapport à la réalité et également pour être plus précis dans les accouplements. 
Nous sommes satisfaits du GMS, depuis que nous l’utilisons nous avons vu les résultats et constaté les points d’amélioration par rapport à avant. Nous avons amélioré la morphologie et l’homogénéité du troupeau. Aujourd’hui, nos vaches ont plus de coffre et leur pattes ne croisent plus. Le GMS ramène également du poids bien que les vaches sont légèrement plus petites. »

Stratégie génétique claire et constante (beef)

« Nous avons fait le choix du croisement dans notre stratégie génétique. Nous utilisons beaucoup de semences de taureaux Angus et bleu que nous mettons sur nos animaux à partir de la troisième lactation et nous assurons le renouvellement par les génisses. Cette stratégie nous permet d’avancer beaucoup plus vite au niveau génétique. »

La simplicité du Breeder Tag System

« Le Breeder Tag est un outil qui est simple et facile à utiliser.
Depuis que nous l’utilisons, nous avons constaté que nos vaches sont pleines beaucoup plus vite qu’avant, du fait de la meilleure détection des chaleurs.
Grâce au Breeder tag nous avons gagné en visibilité, il nous permet notamment de savoir dans l’immédiat lorsqu’il y a une vache à terre.
Nous faisons totalement confiance au Breeder Tag et nous en sommes très satisfaits.
La fonctionnalité qui nous plaît particulièrement c’est la période optimum, c’est un outil très fiable qui nous donne la période précise d’insémination pour nos animaux. »

 

 

Carte de visite

  • 3 associés : Jérôme & Fabien Lorin, Frédéric Barbot + 1 salarié
  • 85 vaches Holstein
  • 185 hectares de surface agricole
  • Autres productions : poulets (2400m2), 70 hectares de céréales, 7 hectares de pommiers en bastige
  • Client BOVEC depuis 9 ans
  • IPE depuis 9 ans
  • GMS depuis 2013
  • Breeder Tag depuis 2019

Chiffres

  • 900 000L de référence laitière
  • 9000 L/vache/an
  • 42 de TB
  • 35 de TP
  • 395 jours d’IVV

Objectifs de sélection

  • Augmenter la production par vache
  • Améliorer la longévité des animaux

GAEC de Tromelin (29)

Nous avons rencontré Jean-François Riou, éleveur à Sizun (29) depuis 1989. Il est associé avec sa sœur et son beau-frère, Michel et Nadine Cavalec. Ensemble, ils élèvent des vaches laitières ainsi que des truies. Michel Cavalec est responsable de l’atelier porc tandis que Nadine Cavalec gère la traite, le soin des veaux ainsi que la comptabilité. Jean-François s’occupe des vaches laitières, des cultures et des inséminations. Ils font également un peu de vente directe puisqu’ils commercialisent leurs animaux croisés en partie en vente directe.

L'éxpérience BOVEC

« Je travaille avec BOVEC depuis 9 ans maintenant, j’ai eu l’occasion de travailler avec deux techniciens BOVEC différents mais avec la même ligne de conduite. La collaboration avec mon technicien, tout comme le précédent, est basée sur une relation de confiance et je suis très satisfait du travail effectué sur mon élevage. »

L’avantage d’inséminer soi-même

« J’ai décidé de me former, sur conseils de mon vétérinaire, afin de gérer moi-même les inséminations de mes animaux. Aujourd’hui, après 10 ans de pratique de l’insémination, je ne reviendrais pas en arrière.
J’ai constaté que j’ai énormément gagné en temps et en souplesse puisque je gère mon planning d’inséminations moi-même. J’insémine 7 jours/7 et immédiatement lorsque j’identifie un animal prêt à être inséminé.
J’ai également gagné en fertilité, le taux de réussite des inséminations est plus élevé parce que mes vaches ne sont pas stressées. Elles ne sont pas bloquées trop longtemps et elles sont en confiance avec moi puisqu’elles me connaissent. »

Des objectifs de sélection précis et une stratégie claire (sexée & beef)

« Avant de travailler avec BOVEC, nous avions déjà fait beaucoup de sélection sur la morphologie. Nous avions déjà un beau troupeau et donc une bonne base de travail. Lorsque nous avons commencé à travailler avec BOVEC nous sommes passés directement en GMS et grâce à cette base nous avons progressé très vite.
Aujourd’hui, nous voulons encore améliorer la production par vache dans le but d’avoir des animaux encore plus compétitifs à la vente.
Pour cela, nous avons aussi choisi d’intégrer le croisement Viande à notre stratégie. Nous avons choisi d’utiliser des semences de taureaux Viande sur nos animaux qui sont moins intéressants au niveau génétique et nous utilisons de la semence sexée sur nos meilleurs et plus jeunes animaux : les génisses et les primipares. Nous sommes plus que satisfaits des doses sexées, nous atteignons de bons résultats. L’année passée, pour nos génisses nous avons enregistré 18 réussites sur 21 en 1ère IA en l’espace de trois semaines. »

Faire le choix du GMS

« J’ai fait partie d’un voyage en Italie organisé par BOVEC et ça a été une révélation pour moi. Avec mes associés, nous avons fait le choix du GMS pour avoir un troupeau aussi homogène que ceux que j’ai pu voir en Italie. Aujourd’hui, après 9 ans d’utilisation du GMS, je constate que nous sommes très régulier en taille, j’ai un troupeau homogène et je suis très satisfait. L’avantage du GMS c’est que nous utilisons peu de taureaux différents, ainsi les vaches sont assez similaires.
Avec le GMS j’ai constaté les résultats au niveau de la morphologie mais j’ai également constaté une amélioration de la production de mes vaches. Aujourd’hui au niveau de la production par vache et par an nous sommes à 9500/10 000L.
Je recommande vivement le GMS. D’ailleurs, nous accueillons régulièrement des éleveurs qui souhaitent découvrir le GMS. Ils viennent visiter notre troupeau pour voir du concret et constater les résultats de notre programme d’accouplement par eux-mêmes. »

 

Carte de visite

  • 3 associés : Jean-François Riou, Michel et Nadine Cavalec
  • 66 vaches Holstein
  • 150 hectares de surface agricole
  • Autres productions : 135 hectares SAU (47 hectares de céréales, 37 hectares de maïs, 11 hectares de fauche en herbe RGI + des prairies naturelles), 140 truies
  • Client BOVEC depuis 2011
  • IPE depuis 2010
  • GMS depuis 2011

Chiffres

  • 600 000 L de référence laitière
  • 9500 - 10 000 L/vache/an
  • 43 de TB
  • 33 de TP
  • 364 jours d’IVV

Objectifs de sélection

  • Mamelle
  • De bons pieds
  • Morphologie
  • Cellules

GAEC de la Ruelle (35)

Les objectifs

« Il y a 5 ans, nous avons été confrontés à des problèmes de mammites difficiles à gérer au quotidien. Le taux cellulaire a fortement augmenté, ce qui a conduit à des pénalités sur nos paies de lait. Nous avons donc décidé d'effectuer des analyses bactériologiques sur notre troupeau, elles ont confirmé la présence de mammites subcliniques. Entre le coût des traitements vétérinaires, les pertes de lait, les réformes précoces et les pénalités, nous estimons le coût moyen de chaque mammite traitée à 200 €.

Notre technicien BOVEC nous as proposé la solution Valiant. Depuis que nous avons commencé à utiliser le Valiant FOAM et BARRIER à la traite, nous avons très rapidement constaté une baisse considérable du nombre de mammites.

En parallèle du Valiant, nous avons mis en place d'autres pratiques quotidiennes, qui concernent également la traite. Nous utilisons de la lessive avec un agent désinfectant pour le nettoyage des lavettes et le port de gants à la traite est devenu une habitude afin d'éviter les contaminations croisées. Pour maintenir des conditions de logement optimales, nous broyons la paille plus finement, ce qui permet une meilleure tenue dans les logettes.

Toutes ces mesures mises en place ont eu un impact positif sur le plan technico-économique et du confort du travail. »

Carte de visite

  • Jean-Michel Massue, Christian Thomas, Gaëtan Jollive, Maryvonne Bessuand
  • 150 VL
  • 300 ha en maïs, herbe et céréales
  • Taurillons, céréales et projet méthanisation
  • 2x8 et 1,5 trayeur en moyenne en lavettes individuelles
  • Logettes
  • IPE depuis 2003
  • GMS depuis 2011
  • Valiant Foam Ultra et Barrier depuis 2015

Chiffres

  • 1 200 000 L de référence laitière
  • Moyenne : 8 200 L/vache/an
  • 100 mammites sur le troupeau avant utilisation du Valiant contre 40 mammites aujourd'hui
  • Chargement du bâtiment : 7,5 m²/VL
  • 396 jours d’IVV